Réveil avant 6h pour un départ à 7. Petit déj de compèt encore : pain tibétain, omelette aux légumes. Et avant de partir, pour l'anecdote, je voulais mettre du deo. J'ai du deo que j'ai fait moi même avant le Népal avec de l'huile de coco entre autres et il est dans un petit flacon. Habituellement je fais couler quelques gouttes sur mon doigt et je l'étale la ou il faut. Mais il faut savoir qu'en dessous de 20 degrés, l'huile de coco fige et ce matin, il faisait clairement moins de 20 degred dans la chambre. Donc, impossible de prendre du deo au fond... j'ai du frotter le flacon entre mes mains pendant plusieurs minutes pour réussir à extraire quelques gouttes et éviter ainsi à les compagnons de trek mon odeur après une journée aarcher et à suer sans deo! Fin de l'anecdote, 7h, départ pour la marche.

De Dharapani (1900m d'alt) à Chame (2700m d'alt), nous avons marché 5h, soit 18km.

Les paysages changent de jours en jours, aujourd'hui les routes n'étaient pas bordées de cannabis comme hier, bien qu'il y en avait un peu, mais de fraisiers des bois et de champignons. Aujourd'hui, on ne voyait plus des palmiers et des bananiers en haut des montagnes, mais des conifères, des fougères et de la mousse. Aujourd'hui, clairement les paysages me rappelaient ma douce France en automne. La température se rafraîchit, les villages sont de plus en plus authentiques, les visages marqués.

IMG_20170726_130128_803

IMG_20170726_130737_640

IMG_20170726_130822_658

GOPR0625

Les 5h de marche étaient coupées en deux : les 3 premières heures étaient facile pour le corps encore frais mais pénible pour la tête qui part dans tous les sens. Et après 3h, le corps souffre : les pieds, les genoux, les épaules, mais mar contre la tête s'évade, vit les sensations que la nature procure, et ça c'est vraiment agréable.

12h, rrivee à Chame, choix d'un gjest house tout mignon, encore une fois, chambre gratuite tant que l'on mange sur place, donc parfait.

Nous avons mangé du riz pour changer et sommes partis juste à 5min du village, nous baigner dans une source d'eau chaude.

GOPR0648

Comme il commence à faire froid ici, on met les pulls, les bonnets, alors la baignade à l'eau brûlante était délicieuse. Et soit dit en passant fera office de douche, sachant que l'eau de la douche à l'hôtel est toujours glacée ! Nous sommes donc restés un bon moment dans l'eau chaude, à discuter. Puis, retour au guest house et juste, repos, étirements, lecture. Tranquilles!