Comme maintenant j'en prends l'habitude, réveil à 5h50, petit déj de compèt et à 7h, on attaque la marche. Et comme hier aussi, petite galère de deo, bien que ma méthode s'améliore : le flacon sous l'aisselle le temps dubmetit déj, et le tour est joué! J'ai donc une preuve irréfutable qu'il fait plus que 20 degrés sous mon aisselle gauche!!

Aujourd'hui marche de Chame (2700m d'alt), à Upper Pisang (3050m d'alt), 18km pour à peine 4h de marche, mais pour moi les pires heures depuis le début. Mes jambes étaient coupées et ne voulaient pas avancer. J'avais l'impression d'être dans un film qu'on avait mis au ralenti dans mon corps et à vitesse normale dans ma tête. Et c'est dans ces moments là qu'avoir deux copains à ses côtés, c'est précieux.

Les deux premières heures, les paysages n'étaient pas fantastiques, et la route et les bords de rouges faits de graviers gris foncés, rien qui fasse bien rever, mais après ces deux heures là, les deux suivantes étaient incroyables : une heure de marche sur un sentier dans des bois humides, des cours d'eau ruisselants, des cascades, des fougères, l'odeur des feuilles mouillées, les chants d'oiseaux, un délice de paix; puis nous avons traversé un village, qui était là comme une frontière entre deux paysages, car juste après le village, nous descendons dans une vallée où la nature etait complètement sèche, les montagnes à l'horizon beaucoup plus abruptes, rocailleuses et avec beaucoup moins de végétation. En l'espace d'une minute, la paysage avait complètement changé. Magnifique vallée de la région de Pisang ou tout est plus sec qu'ailleurs parce qu'il y a beaucoup de vent, et donc les nuages passent mais ne s'y arrêtent pas.

IMG_20170726_092746

IMG_20170727_085947

IMG_20170727_102253

IMG_20170727_115217_1

Après une dernière côte, fatale pour mes jambes, nous arrivons dans le village d'Upper Pisang, et trouvons un guest house fantastique avec une vue imprenable sur la vallée et les montagnes. La femme qui le tient nous a préparé un Dal Bhat incroyablement bon et copieux pour midi et nous a invité à boire le thé près du feu, pendant qu'elle préparait le repas. Moment suspendu, juste fantastique.

IMG_20170727_124344

Et le moment de la douche était arrivé, suspense... douche chaude ou pas ? Évidemment non! En même temps leur système est incompréhensible, et après avoir essayé toutes les combinaisons de robinets possibles, la douche s'est finalement transformée en toilette de chag avec un seau d'eau gelée. Et oui, plus on grimpe, et plus l'eau du robinet approche de zéro!! J'étais gelée mais je riais toute seule de la situation.

IMG_20170727_184013

Après cela, bonne sieste, et séance d'étirements régénératrice. Petite promenade jusqu'à un temple du village, à 50 m de l'hôtel (pas trop dur pour les jambes), avec une vue incroyable. Puis retour au guest house et repos le reste de la journée.

IMG_20170727_151126

IMG_20170727_155020

3000m d'altitude, on commence à sentir qu'il faut tirer un peu plus pour respirer de la meme manière et on commence à sentir les yeux bizarre, avec comme une pression interne.