Un été au Népal, entre vadrouille et volontariat

07 août 2017

31/07 De Lower Shree Karka à Chuli ledar

Plutôt bonne nuit, plutôt bien respiré, de quoi mieux attaquer la journée. Petit déj de compète comme tous les matins mtn avec pain tibétains, oeufs, patates, et the noir. 6h40, nous voilà partis. De Shree Karka (3900m d'alt) à Chuli ledar (4200m d'alt), presque 4h de marche pour 11km. Petite journée, en même temps c'était appréciable après la journée difficile de la veille. 

La premiere heure était magique: la vallée était brumeuse, les nuages et le soleils levant jouant aux ombres chinoises sur les montagnes verdoyantes, la nature se réveillait doucement autour de nous, le silence environnant nous enveloppaitbd'une douce et chaleureuse atmosphère. De la pure magie, comme la nature sait si bien manier la baguette! 

Après deux heures de marche, nous avons enfin rejoint l route principale du circuit de l'Annapurna, fin du détour pour le Tilicho lake. Au bout de presque 4h, arrivés à bon port.

IMG_20170731_075729

IMG_20170731_075918_1

Plus nous montons en altitude et plus cela paraît évident, les commodités des guest house sont réduites : aujourd'hui, pas de douche, plus d'électricité à partir de 17h parce qu'ils sont à l'électricité solaire et garde le peu de réserve pour la salle de repas, donc plus de lumière nulle part. À 20h, plus d'eau. Heureusement à 21h nous allions au lit, ne préférant pas savoir ce que serait la prochaine coupure!! 

Il fait moins de 10 degrés ici, évidemment pas de chauffage ', alors ce soir j'écris à la frontale, sous mon duvet, une couette et deux énormes couvertures. Et par contre, grand luxe, j'ai un lit double pour moi toute seule!

Nous avons passé l'aprem et la soirée avec deux espagnoles jouer aux cartes, c'était vraiment sympa.

Demain, courte journée de trek, mais nous montons dormir à 4600 ou 4900, à voir comment nos corps le supporte. Et en attendant, je vais essayer de ne pas m'etouffer cette nuit.

Posté par Margaux4949 à 06:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


30/07 Du Tilicho base camp à Lower Shree Karka en passant par le Tilicho lake

Une nuit épouvantable... insomnies entre minuit et 1h et entre 3 et 4, avec mauvais rêves. Et jeble rends compte que quand je m'endors je fais des apnées. Je dois faire les même en France habituellement sauf que quand je n'ai plus d'air je respire et fin de l'histoire. Ici, à 4100m d'alt, il faut respirer plus pour avoir autant d'oxygène alors quand je fais des apnées et que je n'ai plus d'air, quand je respire, j'ai l'impression de m'etouffer, d'agoniser, c'est une sensation carrément angoissante et difficile à supporter en pleine nuit. Et donc pendant cette charmante nuit ou je ne dormais pas et ou je m'etouffais, n'oublions pas que la chambre puait l'alcoolique, quand je respirais pour reprendre mon souffle, et que mes poumons se remplissaient de ce filet odorang fétide, j'avais qu'une envie : vomir. Nuit atroce!!

Ne changeons pas les bonnes habitudes: petit dej de compète à 6h, et à 7, départ du camp de base à 4100m d'alt, en direction du fameux Tilicho Lake, plus haut lac du monde à 5000m d'alt. Le brouillard nous encerclait et nous avons marché pendant 2h30 comme ça, jusqu'au lac, prenant donc 900m de dénivelé positif. On ne voyait pas 10m devant nous, il faisait froid, il y avait de la brume... les conditions étaient franchelebt difficiles, c'est une lutte contre soi même pour arriver au bout, enfin, au but... et au bout du compte, le lac n'était qu'une mer de nuages, nous n'avons rien vu. Alors certes j'y suis allée, j'y suis arrivée, mais faire un détour de deux jours de marché pour voir le lac que nous n'avons pas vu. C'est un peu frustrant sur le moment! Apres, comme le disent certains, le but à atteindre n'est souvent jamais aussi beau et important que le chemin pour y arriver... et en effet le chemin pour y arriver était splendide et nous a permis de belles rencontres, donc aucun regret évidemment! La haut, il y avait du vent, dela bruine et la température devait avoisiner les 5 degrés... ça change de la canicule, je vous le dit hein!!! Puis nous sommes redescendus au camp de base en 1h environ. En y arrivant, un mal de tête vraiment fort... en effet, nous avons pris beaucoup d'altitude en peu de jour, n'avons pas pris le jour off conseillé, et en 4h nous avons pris 900 de dénivelé positif puis négatif. La tête à eu du mal à encaisser! 4100 m d'alt pour cette nuit, c'était trop pour moi et les deux autrichiens. Après le déjeuner nous avons donc repris la route retour pendant 2h, vers la route principale, jusqu'à Lower Shree Karka à 3900m d'alt. En y arrivant, mal de tête disparu, on se sent revivre et réouvert au monde.

Journée épuisante, 5h30 de marche avec énormément de dénivelé. Espérons une meilleure nuit et meilleure respiration...

Posté par Margaux4949 à 06:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29/08 De Manang au Tilicho base camp

Aujourd'hui nous étions sensés faire une journée cool et tranquille pour l'acclimatation aux 3500 d'altitude. Nous avions prévu d'aller de Manang à Kangsar, environ 1h30 de marche, en direction du Tilicho lake, ou nous voulons aller. Cela fait un détour de deux jours du circuit principal, mais pour aller voir le plus haut lac du monde.

Arrivés à Kangsar, nous étions vraiment en forme et avions soif de plus. Nous décidons de pousser au prochain village, 1h30 de marche en plus, à 4100m d'alt, pour arriver à Upper Shree Karka. Arrivés la, nous prenons nos douches, dans une douche encore merveilleuse!!

IMG_20170729_110542

Nous nous installons pour manger à midi. Et un groupe d'une dizaine arrive et déjeunent à côté de nous. Eux, avaient prévu de pousser jusqu'à camp de base du fameux lac, 2h de marche en plus. Puis, nous discutons avec eux, et nous sentant toujours en forme, apres "seulement" 3h de marche et 600m de dénivelé positif, nous decidons d'aller jusqu'à camp de base du Tilicho lake. Donc notre journée repos s'est transformée en : Manang (3500m d'alt) jusqu'au Tilicho base camp (4100m d'alt), 5h de marche, 16 km.

IMG_20170729_113914

IMG_20170729_141338_1

IMG_20170729_145747

IMG_20170731_075532

Arrivés au base camp, 2 hôtels sont remplis d'un groupe d'une secte, arrivés jusque là par hélicoptère, ils laissent leurs affaires la, montent au lac et dorment sous des tentes au lac, ou il doit faire 0 degrés la nuit... les gens sont imprévisibles et vraiment amusants parfois!!

Nous nous retrouvons dans un hôtel avec chambre payante, pas de douche (possibilité de demander un seau d'eau (croupie!!)), pas de wifi, pas de lumière dans les toilettes, une salle de repas ou l'on passe tout notre temps ou il fait une dizaine de degrés à peine et en prime... : une chambre qui PUE l'alcoolo.

Au delà de ces légers détails, il y avait une quinzaine d'autres trekkeurs, nous avons fait la connaissance de Cris un suedois, deux néerlandaises très sympa et d'un groupe d'Espagnols. Super soirée, sous des couvertures pour pas chopper la pneumonie!! Bonne soirée, pour la nuit j'ai des doutes, nous verrons demain!

Posté par Margaux4949 à 05:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28/07 De Upper Pisang à Manang

Réveil avant 6h ok. Petit déj de compèt ok. Deo décongelé et mis ok. 6h50, prêts à partir.

Aujourd'hui 6h de marche entre Upper Pisang (3050m d'alt) et Manang (3500m d'alt), pour 21 km.

Nous avions le choix entre la route dans la vallee, peu de dénivelé ou la route dans la montagne, passant par les villages avec beaucoup de dénivelé mais une vue bien plus belle. Évidemment, nous avons choisi la deuxième option! Ca valait le coup, la marche et tous les paysages qui s'offraient à nous étaient d'une beauté enivrante, mais les jambes ont franchement souffert! 

Devant moi se mêlaient les montagnes verdoyantes, avec les cascades qui coulaient dessus, les monts enneigés et en même temps les montagnes arides et rocailleuses jaune beige. J'étais suspendue au paysages pendant les 6h de marche, presque incapable de penser à autre chose que cette merveilleuse nature qui défilait devant moi. Ça faisait beaucoup de bien. Je dois avouer que la dernière heure a quand même était franchement difficile.

IMG_20170728_101620

IMG_20170728_104124_1

IMG_20170728_110331_1

IMG_20170728_143614_377

IMG_20170728_110515_1

Enfin arrives à Manang, choix d'un hôtel : yak hôtel, même tarif, chambre gratuite si on y mange, et qu'est ce qu'on y a bien mangé! Dal Bhat à midi , sieste, étirements et repos. Le repos devient de plus en plus nécessaire et appréciable.

Posté par Margaux4949 à 05:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juillet 2017

27/07 De Chame à Upper Pisang

Comme maintenant j'en prends l'habitude, réveil à 5h50, petit déj de compèt et à 7h, on attaque la marche. Et comme hier aussi, petite galère de deo, bien que ma méthode s'améliore : le flacon sous l'aisselle le temps dubmetit déj, et le tour est joué! J'ai donc une preuve irréfutable qu'il fait plus que 20 degrés sous mon aisselle gauche!!

Aujourd'hui marche de Chame (2700m d'alt), à Upper Pisang (3050m d'alt), 18km pour à peine 4h de marche, mais pour moi les pires heures depuis le début. Mes jambes étaient coupées et ne voulaient pas avancer. J'avais l'impression d'être dans un film qu'on avait mis au ralenti dans mon corps et à vitesse normale dans ma tête. Et c'est dans ces moments là qu'avoir deux copains à ses côtés, c'est précieux.

Les deux premières heures, les paysages n'étaient pas fantastiques, et la route et les bords de rouges faits de graviers gris foncés, rien qui fasse bien rever, mais après ces deux heures là, les deux suivantes étaient incroyables : une heure de marche sur un sentier dans des bois humides, des cours d'eau ruisselants, des cascades, des fougères, l'odeur des feuilles mouillées, les chants d'oiseaux, un délice de paix; puis nous avons traversé un village, qui était là comme une frontière entre deux paysages, car juste après le village, nous descendons dans une vallée où la nature etait complètement sèche, les montagnes à l'horizon beaucoup plus abruptes, rocailleuses et avec beaucoup moins de végétation. En l'espace d'une minute, la paysage avait complètement changé. Magnifique vallée de la région de Pisang ou tout est plus sec qu'ailleurs parce qu'il y a beaucoup de vent, et donc les nuages passent mais ne s'y arrêtent pas.

IMG_20170726_092746

IMG_20170727_085947

IMG_20170727_102253

IMG_20170727_115217_1

Après une dernière côte, fatale pour mes jambes, nous arrivons dans le village d'Upper Pisang, et trouvons un guest house fantastique avec une vue imprenable sur la vallée et les montagnes. La femme qui le tient nous a préparé un Dal Bhat incroyablement bon et copieux pour midi et nous a invité à boire le thé près du feu, pendant qu'elle préparait le repas. Moment suspendu, juste fantastique.

IMG_20170727_124344

Et le moment de la douche était arrivé, suspense... douche chaude ou pas ? Évidemment non! En même temps leur système est incompréhensible, et après avoir essayé toutes les combinaisons de robinets possibles, la douche s'est finalement transformée en toilette de chag avec un seau d'eau gelée. Et oui, plus on grimpe, et plus l'eau du robinet approche de zéro!! J'étais gelée mais je riais toute seule de la situation.

IMG_20170727_184013

Après cela, bonne sieste, et séance d'étirements régénératrice. Petite promenade jusqu'à un temple du village, à 50 m de l'hôtel (pas trop dur pour les jambes), avec une vue incroyable. Puis retour au guest house et repos le reste de la journée.

IMG_20170727_151126

IMG_20170727_155020

3000m d'altitude, on commence à sentir qu'il faut tirer un peu plus pour respirer de la meme manière et on commence à sentir les yeux bizarre, avec comme une pression interne.

Posté par Margaux4949 à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]


26/07 De Dharapani à Chame

Réveil avant 6h pour un départ à 7. Petit déj de compèt encore : pain tibétain, omelette aux légumes. Et avant de partir, pour l'anecdote, je voulais mettre du deo. J'ai du deo que j'ai fait moi même avant le Népal avec de l'huile de coco entre autres et il est dans un petit flacon. Habituellement je fais couler quelques gouttes sur mon doigt et je l'étale la ou il faut. Mais il faut savoir qu'en dessous de 20 degrés, l'huile de coco fige et ce matin, il faisait clairement moins de 20 degred dans la chambre. Donc, impossible de prendre du deo au fond... j'ai du frotter le flacon entre mes mains pendant plusieurs minutes pour réussir à extraire quelques gouttes et éviter ainsi à les compagnons de trek mon odeur après une journée aarcher et à suer sans deo! Fin de l'anecdote, 7h, départ pour la marche.

De Dharapani (1900m d'alt) à Chame (2700m d'alt), nous avons marché 5h, soit 18km.

Les paysages changent de jours en jours, aujourd'hui les routes n'étaient pas bordées de cannabis comme hier, bien qu'il y en avait un peu, mais de fraisiers des bois et de champignons. Aujourd'hui, on ne voyait plus des palmiers et des bananiers en haut des montagnes, mais des conifères, des fougères et de la mousse. Aujourd'hui, clairement les paysages me rappelaient ma douce France en automne. La température se rafraîchit, les villages sont de plus en plus authentiques, les visages marqués.

IMG_20170726_130128_803

IMG_20170726_130737_640

IMG_20170726_130822_658

GOPR0625

Les 5h de marche étaient coupées en deux : les 3 premières heures étaient facile pour le corps encore frais mais pénible pour la tête qui part dans tous les sens. Et après 3h, le corps souffre : les pieds, les genoux, les épaules, mais mar contre la tête s'évade, vit les sensations que la nature procure, et ça c'est vraiment agréable.

12h, rrivee à Chame, choix d'un gjest house tout mignon, encore une fois, chambre gratuite tant que l'on mange sur place, donc parfait.

Nous avons mangé du riz pour changer et sommes partis juste à 5min du village, nous baigner dans une source d'eau chaude.

GOPR0648

Comme il commence à faire froid ici, on met les pulls, les bonnets, alors la baignade à l'eau brûlante était délicieuse. Et soit dit en passant fera office de douche, sachant que l'eau de la douche à l'hôtel est toujours glacée ! Nous sommes donc restés un bon moment dans l'eau chaude, à discuter. Puis, retour au guest house et juste, repos, étirements, lecture. Tranquilles!

Posté par Margaux4949 à 13:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25/07 de Jagat à Dharapani

Petit déj à 7h : pain tibétain, omelette et patates au curry, parfait pour attaquer une journée de marche. Je sors de l'hôtel pour commencer ma journée, je n'avais même pas fini de descendre les marchés que deux backpakers comme moi, passent. On se retrouve donc à marcher côté à côté. On engage donc la conversation et ils comptaient s'arrêter à la même ville que moi, donc, c'était parti pour une journée avec Simon et Kathy, deux autrichiens. Mon trek solo n'aura même pas dure une seconde. Comme quoi parfois le hasard est tellement bien fit que l'on n'ppelle plus ça du hasard! Juste merci l'univers d'avoir mis sur mon passage ce dont j'avais besoin, quanf j'en avais besoin!

C'était parti pour 5h de marche, soit 20 km, de Jagat (1100m d'altitude), à Dharapani (1900m d'altitude). Nous marchions au même rythme, discutions un peu et restions silencieux la plupart du temps. Ça permet d'être seule et accompagnée à la fois, le compromis idéal!

Ils sont amis, étudiants en 4eme année de médecine. Ils sont détendus, sympas, calmes, des parfaits compagnons de trek!

La marche était tr�

Posté par Margaux4949 à 13:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juillet 2017

24/07 Direction Jagat

Levée encore très tôt, bus à 6h30 pour. . 4h de bus sur des routes franchement désastreuses mais pourtant enbtres bon état comparé aux routes qui m'attendaient plus tard dans la journée! Le chauffeur roulait à fond, peu importe les virages et les trous, alors, à plusieurs reprises, à demi assoupie, avec un virage pris à fond et un trou en même temps, mes fesses ont décollé du siège et avec la force ce teifuge, j'étais à un rien de me retrouver dans le décor ! Mais j'ai tenu le choc. 

Le but du jour était d'arriver à Jagat, la ville d'où je veux commencer mon trek et par chance, le gars a coté de moi dans le bus allait aussi à Jagat, donc nous decidons de faire le trajet ensemble. À.  , les chauffeurs de jeep nous alpaguent direct et nous propose le trajet jusqu'à Jagat pour 1500 Rs chacun, soit 15€. C'est trop cher, nous arrivons à faire baisser le prix à 1000 Rs, pour moi c'était ok, mais pour lui c'était encore trop cher, et moi toute seule, le prix de la jeep etit bien plus élevé. Donc, nous decidons de prendre un autre bus local pour moins cher. Le trajet commence et la les routes sont évidemment sans goudron, mais aussi pleine de caillous, voir de rochers, l'eau ruisselant sur la route, comme reprenant son droit à faire des rivières de partout et évidemment pas de suspensions dans le bus, 1h de vrai bonheur, écourté par un glissement de terrain... plus de route. Le bus nous a alors déposé la et est reparti dans l'autre sens. Nous avons attendu les réparations de la route par un tractopelle, c'était hyper dangereux... puis le gars avec qui j'étais à disparu sans rien dire, j'ai vu plus tard, qu'il était parti à pied sans prévenir, sympa!!... Finalement, en attendant le bus de l'autre côté de l'éboulement de terrain, je revois le chauffeur de la jeep qui revient vers moi et le propose le trajet mais ce coup ci pour 800, autant dire que j'ai accepté et l'affaire etait réglée.

Dans la jeep, que des népalais : le chauffeur environ 23 ans, deux minettes installées à côté de lui, à l'arrière, à ma gauche un jeune, et à ma droite un couple de 60-70 ans. Sept dans une voiture pour 5, la base non?! Et alors là, 2h de pur bonheur, ou j'ai eu l'impression de faire space mountains (attraction de Disneyland), non stop pendant deux heures. Entre la boue dans des descenges à 45 degrés. La roche mouillée, les précipices et les rivières à traverser, autant dire que j'ai serré les fesses quelques fois!

GOPR0565

Mais, saine et sauve, je suis arrivée enfin à destination : Jagat, un petit village de montagne à 1100m d'altitude, dans une vallée verdoyante, au bord d'une rivière bien chargée par la mousson.

Dans le village, à la recherche d'un hôtel, anecdote amusante : je demande le prix pour la chambre, habituellement c'est environ 500, et la elle le répond 1000. Je lui dit que c'est un peu cher et je lui demande le prix si je prends aussi le dîner et le petit déj, combien elle me fait pour le tout. Et la, réponse complètement innatendue : 900. Ah, donc en fait quand on mange c'est gratuit et en plus, ça fait baisser le prix de la chambre ?! Trop drôle! Autant dire que j'ai accepté les 900.

IMG_20170724_152447

Et le soir, l fraîcheur tombe, je renfile une veste, ça fait du bien de ne plus suer!

Dal bat de compèt à l'hôtel, je me suis regalée et directement suis allée me coucher bien tôt. Journée éreintante et celle de demain promet d'être riche aussi : j'attaque le trek à pattes !

Posté par Margaux4949 à 16:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 juillet 2017

23/07 Le trek se prépare

6h30, j'ai ramené Ana au bus direction Katmandou. J'ai fait une petite seance de méditation de groupe a7h, qui m'a fait beaucoup de bien et ensuite retour à l'hôtel pour le petit déj.

J'avais décidé qu'aujourd'hui je prenais la decision dj trek que j'allais faire. Et comme de par hasard, pendant mon petit déj, je rencontre un gars, on discute, il rentrait juste du trek du circuit de l'Annapurna. Il m'a tout expliqué, m'a montré plein de points stratégiques sur la carte, il m'a donné ses bâtons et des cachetons contre le mal des montagnes. En gros, en deux minutes il m'a fait lrendfea décision, je pars demain pour le circuit de l'Annapurna !

L'intérêt de ce trek c'est que je peux prendre mon permis seule et être la bas seule. Donc sur ses bons conseils, j'ai achege les permis nécessaires, des petites choses à la pharmacie histoire d'avoir tout ce qu'il faut et 1kg de sel contre les sangsues qui le devoreraient les jambes (cela dit, j'espère que ke sel restera dans sa boîte!!)

L'hôtel me garde mes affaires donc c'est super je peux alleger mon sac du plus inutile. Min billet de bus est prêt pour demain matin. Donc ça y est l'avengure trek commence demain, pour normalement une quinzaine de jours à plus ou moins trois jours, en marchant en moyenne entre 5 et 8h par jour. Un gros challenge, au milieu du toit du monde, ca le fait franchement rêver!

 

nepal_annapurna_map

Posté par Margaux4949 à 14:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22/07 Peace Pagoda, peace day

Levées super tôt, rdv avec le belge de la veille pour le petit déj. Et avant 8h, départ pour une marche vers Peace Pagoda, le premier temple que j'ai visite avec Chime en moto quelques jours avant. Mais ce coup ci, nous avons pris le bateau pour aller de l'autre côté du lac et attaquer la marche direct dans la forêt, sans passer par la ville et la route. Tous les trois dans le bateau, Vincent le belge, ramant, Ana et moi, profitant du calme de l'eau et de la quiétude des lieux . En arrivant de l'autre côté, nous laissons le bateau et attaquons la montée vers le temple. Des centaines de marches, une humidité pesante et une température déjà bien élevée... plutôt difficile physiquement. Au bout de 20 min, Ana ne se sentait pas bien, à vomi son petit déj (en népalais, pour les curieux linguistiques, vomir se dit "wak wak lagyo"!!), Et après, l'estomac libéré elle a fini l'ascension comme une fleur!

GOPR0559

IMG_20170723_175554_965

IMG_20170722_092843

(Lychee=sangsues)

Les sommets enneigés étaient cachés par les nuages, laissant la vedette au lac et à la ville vus d'en haut. Petit verre en haut pour prendre le temps d'admirer, puis nous avons fait la descente, beaucoup plus facile pour le coeur et la transpi! Pas de sangsues sur le trajet, donc nous étions plutôt satisfaits. Sur le retour en bateau, nous nous sommes arrêtés sur une île avec un petit temple, tout mignon mais beaucoup de monde.

GOPR0564

IMG_20170722_125335

Puis nous avions bien mérité un bon repas, alors on prend les mêmes et on recommence : dal bat près de l'hôtel pour moins d'1,5€ et en plus ils te resservent si tu en veux encore. L'estomac plein, douche froide puis sieste bien méritée. En fin d'aprem, Ana et moi sommes allées nous caler dans l'herbe face au lac et avons discuté plusieurs heures, échangeant sur nos vies, nos rêves. Belle rencontre, belle amitié, super soirée à deux.

Posté par Margaux4949 à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]